11-10-07

Réseaux pédocriminels: Vice-Présidente du Werkgroep Morkhoven sévèrement brulée


Vice-Présidente du Werkgroep Morkhoven sévèrement brulée

ZandvoortFoto'saa.Marcel-proces092Verbrand1.PICT1102

Bruxelles, 11 oktober 2007

A Monsieur Charles Michel
Député et Porte-parole MR (Mouvement Réformateur)

Cher Mr Michel,

La Princesse de Croÿ, Vice-présidente de l'ASBL Werkgroep Morkhoven qui lutte contre les réseaux pédocriminels, a été sévèrement brulée.

La Princesse est objet d'un grave harcèlement administratif depuis son combat contre la traite d'enfants et qui s'est aggravé depuis qu'elle s'occupe du réseau Zandvoort et depuis que le siège social de l'ASBL Werkgroep Morkhoven, dont elle est le Vice-présidente, se trouve à son adresse, Rue Faider n°10 à Saint-Gilles.

La nuit du 9 au 10, les réservoirs qui ont recueilli des dizaines de milliers de litres d'eau dans le salon de la Princesse de Croÿ en cinq ans, étaient à nouveau pleins.
Les trous dans la toiture ayant engendré un court-circuit, cette partie de la maison est privée d'électricité. Il nous a donc fallu évacuer l'eau à la lueur des bougies. Un moment d'inattention a suffi pour que le pantalon de la Princesse s'enflamme. La brûlure est au deuxième degré, selon le médecin.

Faute de réaction suite aux multiples mises en demeure de la commune pour la réfection de la toiture, les travaux ont commencé à la date prévue (9.10.2007).
Le syndic a exigé l'arrêt des travaux dés à partir du moment où le toit avait été enlevé (10.10.2007), soit manifestement dans le but de nuire, puisqu'il ne s'était pas manifesté, alors qu'il avait copie du devis avec date du début des travaux depuis un mois et demi.

N'y aurait-il aucune solution pour assurer à la Princesse son droit à un logement suffisant et une électricité normale au siège social du Werkgroep Morkhoven ?

Je vous envoie à toutes fins un extrait de la loi concernant les obligations d'un syndic.

Veuillez croire, cher Monsieur Michel, à l'assurance de toute ma considération.

Jan Boeykens,
Président du Werkgroep Morkhoven

ASBL Werkgroep Morkhoven
10 rue Faider
1060 Bruxelles
werkgroep_morkhoven@hotmail.com

Cc: anne.barzin.lachambre, an.bergs.e-gov.be, anne.lemaire, antoine.verthez, arensgilberte, bstaes.europarl, carine.tkint, oliver.allen, cdesama.europarl, claudia.neves.ch, colette.burgeon.lachambre, controverse.rll.be, daniel.bacquelaine.lachambre, daniel.feret.lachambre, dducarme.europarl, dentisterie_sociale, dirk.bulkmans.belga, dsterckx.europarl, eric.massin.lachambre, eric.libert.lachambre, forum.lesoir, gdeprez.europarl, gazette.charline, geert.versnick.deKamer, gewest.brussel.groen, giorgiogagliardi.it, GRYBINSKI.tf1.fr,

http://groups.msn.com/woonbeleid-PolitiqueduLogement/
http://slaapkamers-met-zwembad.skynetblogs.be/
http://www.droitfondamental.eu/
http://doofpot-justitie.skynetblogs.be/


gatdak.getmsgPICT094710.10.07.getmsg-1

Voir et Visiter Bruxelles

L'asbl Werkgroep Morkhoven et la Fondation Princesse de Croÿ organisent des portes ouvertes dans la Rue Faider n°10 à Saint-Gilles

Pour information et rendez-vous: 02 537 49 97 - Rue Faider 10, 1060 Saint-Gilles
werkgroep_morkhoven@hotmail.com - issakaba@skynet.be

15:37 Gepost in Algemeen | Permalink | Commentaren (3)

Commentaren

Princesse de Croÿ sévèrement brulée: La Chambre se referme
De: postmaster@dkc.local
Date: donderdag 11 oktober 2007 11:50:40
A: werkgroep_morkhoven@hotmail.com
Sujet: Undeliverable: Réseau Zandvoort: problèmes à Bruxelles

Delivery has failed to these recipients or distribution lists:

jean.pierre.malmendier@lachambre.be (MR)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

josee.lejeune@lachambre.be (MR)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

josy.arens@lachambre.be (CDH)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

jean.pierre.detremmerie@lachambre.be (PSC)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

francois.dufour@lachambre.be (PS)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

herve.hasquin@lachambre.be (MR)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

jean-pol.henry@lachambre.be (PS Charleroi)
An error occurred while trying to deliver this message to this recipient e-mail address.
Microsoft Exchange will not try to redeliver this message for you. Please try resending this message, or provide the following diagnostic text to your system administrator.

The following organization rejected your message: post01.dekamer.be.

Gepost door: Jan Boeykens | 13-10-07

Reageren op dit commentaar

Onkelinx: 'mérule flamande'
Les socialistes belges francophones attisent la haine ethnique


Incroyable dérapage de Laurette Onkelinx, l’encore actuelle ministre de la Justice du Royaume : dans un discours prononcé dimanche, lors du congrès du PS, elle a stigmatisé la « mérule flamande » (la mérule est un champignon mortel pour les maisons) qui « est en train de travailler l’État fédéral et cela avec la complicité des francophones assis aujourd’hui autour de la table des négociations (les libéraux du MR et le centre du CDH, NDA). Il ne faut pas être naïfs. Les Flamands savent ce qu’ils veulent et plus rien ne les arrêtera. Ce qui se passe aujourd’hui est bien plus grave et bien plus inquiétant qu’une discussion institutionnelle ».

Sur le constat, il n’y a rien à dire. Mais il y a les mots, des mots que l’on s’attend plutôt à trouver dans la bouche de l’extrême droite, pas de la gauche. Comment peut-on oser parler de « mérule flamande » ? Imaginez un instant que l’on remplace le mot « flamand » par « juif ». Vous y êtes ? Et confondre certains partis politiques flamands avec les « Flamands » en général est un glissement sémantique tout aussi grave. C’est un appel à la haine pure et simple. Et après cela, certains politiques belges osent accuser la presse internationale d’exagérer la gravité de la crise que traverse ce pays (127 jours sans majorité de gouvernement).

Précision: le discours, dont le verbatim a été rapporté par le journal Le Soir d'aujourd'hui, est le discours qui a été distribué à la presse par le PS. Mais, comme certains d'entre vous me l'ont fait remarquer, le mot "flamande" n'est pas repris sur le site d'Onkelinx. Curieux. J'ai donc appelé le journaliste qui a rédigé cet article, David Coppi, qui confirme bien que le mot n'a pas été prononcé à la tribune : "j'ai appelé Laurette Onkelinx pour savoir ce qui s'était passé. Elle m'a dit qu'au dernier moment elle avait omis ce mot à la tribune, car "peut-être que la première version pouvait être erronément interprétée comme une provocation contre tous les Flamands"". "Peut-être"? Sur le fond, cela ne change rien : le discours a été préparé à froid, ruminé avant d'être distribué à la presse. A la limite, on aurait pu pardonner un dérapage de tribune. Pas là. Le mal est fait. Onkelinx a simplement fait un acte manqué en cassant elle-même le off...

Rédigé le 15/10/2007 à 17:09 dans Belgique, Humeur |

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/10/les-socialistes.html

Gepost door: Jan Boeykens | 17-10-07

Reageren op dit commentaar

Laurette, Rudy, Christian et les autres
'Le nouveau gouvernement devra être celui de tous les Belges, Wallons, Bruxellois et Flamands réunis'

Le PS, deuxième parti francophone ...

Aux élections législatives, Le PS enregistre un recul important malgré l’excellent travail accompli par les ministres PS du gouvernement.
Pour rappel, trois d’entre eux (Laurette, Rudy et Christian) se trouvaient dans le top 5 du bilan du gouvernement fédéral (Bilan du Journal Le Soir paru le 12 mai 2007). Rudy Demotte, premier élève de la classe, a pu convaincre la Flandre que l’on peut être à la fois socialiste et rigoureux, impartial et honnête.

Les électeurs nous lancent un message très clair. Certes, les erreurs inacceptables et les scandales à répétition liés à la Ville de Charleroi ont grandement influencé les électeurs. Est-ce là le seul élément ? Il est indispensable de prendre le recul nécessaire et d’analyser tous ensemble la défaite de la famille socialiste afin de déterminer toutes les causes pour rendre au Parti sa crédibilité et sa force de conviction en vue de préparer l’avenir.

Le nouveau gouvernement devra être celui de tous les Belges, Wallons, Bruxellois et Flamands réunis. Bien avant le début de la campagne électorale, le PS et, principalement son président Elio Di Rupo, ont été le seul rempart contre le positionnement de certains partis flamands prônant le séparatisme ou une réforme de l’Etat bénéficiant uniquement à leur communauté.

Malgré tout, je reste positive et emploierai toute mon énergie pour que les valeurs du Socialisme soient au cœur de notre projet de société. Le fond du message socialiste doit être, plus que jamais, social et économique. Au contraire du MR, nous nous battrons pour un état fort qui régule l’économie de marché, résout les problèmes sociaux, protège les plus vulnérables, supprime les inégalités et préserve notre environnement durablement. Et, nous mettrons tout en œuvre pour que le développement de chacun, notamment par le travail, soit au centre du débat.

Je reste à votre écoute, par exemple, pendant mes permanences, qui me permettent de rester en phase avec vos besoins. Je vous y attends... avec vos suggestions, conseils et idées.

Joëlle Kapompolé - 14 juin 2007
http://www.joellekapompole.be/actualites.asp

Gepost door: Jan Boeykens | 19-10-07

Reageren op dit commentaar

De commentaren zijn gesloten.